Journée d’étude : les actes, reportages et présentations – 3 octobre 2018 – Fondation OCIRP – CADIS-EHESS

« Le vécu de jeunes après le décès d’un(des) parent(s). Expérience sociale, soutiens et acteurs à l’épreuve de la recherche sur les orphelins en France. »

Retrouvez ici le programme, les Actes des interventions et les présentations diffusées lors de cet événement.

Le dossier du programme et des projets mis en lumière : FONDATION_OCIRP_PROGRAMME

Un reportage vidéo de la journée : orphelins-reportage-video-fondation-ocirp

Les Actes des interventions : orphelins-les-actes


Orphelins : de qui parle-t-on ?

Évolution de l’orphelinage précoce au XXIème siècle, Sophie Pennec, démographe, DR INED et Cécile Flammant, doctorante en démographie INED.


Session 1. Prévenir les risques du deuil chez de jeunes enfants

L’enfant entre 2 et 5 ans confronté au deuil de son parent, présentation et évaluation d’un programme de soutien, Nathalie Duriez, MCF en psychologie, et Marthe Ducos Suares, doctorante en psychologie, LPN / Université Paris 8, psychologue clinicienne.

Données cliniques actuelles sur le deuil et ses complications chez l’enfant et l’adolescent, Jean-Philippe Raynaud PU, médecin psychiatre, CHU de Toulouse.


Session 2. Vécus et subjectivités d’orphelins, acteurs et logiques d’actions

(Re)penser l’accompagnement des orphelins à partir des trajectoires et de l’expérience vécue d’enfants de parent(s) décédé(s), Martin Julier-Costes, socioanthropologue et formateur, ERA / IFTS Echirolles.

Comme le battement des ailes d’un papillon : circulation de l’information entre enseignants et parole d’élèves orphelins, Sylvain Kerbourc’h, sociologue, chercheur membre associé au CADIS-EHESS / Fondation OCIRP.


Session 3. Maintien des compétences et orientation scolaire et socioprofessionnelle d’adolescents orphelins

Mémorisation et concentration chez des enfants orphelins d’un parent : des difficultés spécifiques, Jérôme Clerc, PU en psychologie cognitive, LPNC / Université Grenoble-Alpes (Projet Lille 3)

Étude de déterminants psychologiques de l’orientation des adolescents orphelins, Célénie Brasselet, MCF en psychologie de l’éducation, PSITEC / Université Lille 3-ESPE Lille.


Session 4. Situations sociales d’orphelins et soutiens institutionnels. L’exemple de la protection sociale à l’enfance

Le parcours en protection de l’enfance lorsqu’un parent décède, Isabelle Frechon, sociologue et démographe, CR CNRS / Printemps UVSQ et Élisa Abassi, doctorante en socio-démographie, INED – Cresppa – GTM.

Perdre un parent pendant l’enfance : une vulnérabilité non protégée ? Représentations et prise en compte de l’orphelinage dans la protection de l’enfant, Céline Jung, sociologue, APEX / LISE-Cnam.

Les Actes des interventions


Vous aimerez aussi...